Déclaration des revenus

Comment déclarer les sommes perçues ?

Tous les revenus reçus via Saint-Bernard, qu’ils soient liés à une activité principale ou complémentaire, sont à déclarer à l’administration fiscale.
Le revenu que vous devez déclarer est l’ensemble des sommes brutes perçues annuellement lors des transactions.
Si vous réalisez des prestations via Saint-Bernard, dans le cadre d’un statut professionnel, vous déclarez les sommes perçues liées à Saint-Bernard dans le cadre de votre déclaration d’activité.
Si vous réalisez des prestations en tant que particulier, vous êtes tenus légalement de déclarer vos revenus une fois par an comme revenus complémentaires.
Vous pouvez trouver le relevé de vos revenus sur l’application Saint-Bernard : rubrique “Paramètres” puis “Mes versements”.
En matière sociale, les revenus d’activités professionnelles sont soumis à cotisations sociales et entraînent l’affiliation à un régime de sécurité sociale. Vous êtes également soumis aux réglementations sectorielles relatives notamment aux professions réglementées.
Si vos recettes annuelles sont inférieures à 32 900 euros, vous pouvez opter pour le régime dit « micro BIC ». Dans ce cas, la somme des revenus perçus est à indiquer dans la colonne 5NP de votre Déclaration complémentaire des professions non salariées ( Formulaire 2042-C-PRO) : « Autres revenus industriels et commerciaux non professionnels > Revenus imposables > Prestations de services »
Si vos recettes annuelles sont supérieures à 32 900 euros, vous êtes soumis au régime « réel ». Dans ce cas, le montant de vos recettes doit être indiqué sur une déclaration professionnelle n° 20131-SD. Vous devez également déclarer, payer et facturer de la TVA.
L’administration a mis à votre disposition des fiches explicatives correspondant aux opérations les plus courantes :

Le détail des obligations fiscales et obligations sociales applicables sont accessibles en cliquant sur les liens hypertextes correspondant : obligations fiscalesobligations sociales
En cas de doute, les Utilisateurs s’engagent à s’informer utilement auprès d’un tiers sur les aspects fiscaux des transactions en cause, de manière à respecter la législation.
Nous vous invitons également à vous rapprocher d’un professionnel expert-comptable ou avocat qui pourra vous orienter dans vos démarches administratives et déclaratives.
Retrouvez toutes les informations sur :
https://www.impots.gouv.fr/portail/node/10841 et
https://www.impots.gouv.fr/portail/files/media/1_metier/1_particulier/EV/1_declarer/141_autres_revenus/eco-collabo-fiscal-service.pdf
https://www.urssaf.fr/portail/files/live/sites/urssaf/files/documents/Economie-collaborative.pdf
https://www.urssaf.fr/portail/home/espaces-dedies/activites-relevant-de-leconomie/quelles-activites/la-vente-de-services.html
A noter : si vous êtes demandeur d’emploi, vous êtes également tenu de déclarer les heures travaillées auprès de Pôle Emploi au moment de votre actualisation.

Est-ce qu’il existe une limite sur les revenus que je perçois ?

Il n’existe aucun seuil légal au-delà duquel vous êtes tenu de changer de statut professionnel. En revanche, Saint-Bernard vous recommande vivement de songer à un statut professionnel si vos revenus deviennent réguliers sur la plateforme.
Pour en savoir plus sur le statut d’auto entrepreneur, cliquez ici.

Glissez un
dans votre poche

Disponible partout
A chaque instant